Barbapapi

Elle est blanche comme la barbe de papi !

 

 

Le projet Barbapapi

En 2010, rentrant de voyage, Gerry continue de rêver de vélo…Pendant son périple il a pris conscience de l’impact de ce moyen de locomotion qui sensibilisait et regroupait les gens d’un simple coup de pédale. En Inde il a vu des hommes pédaler de village en village avec des vélos modifiés, auxquels a été ajouté une meule permettant d’aiguiser différentes lames. C’est de là que lui vient l’idée d’utiliser l’énergie du vélo. Et c’est en voyant le plaisir qui se lit dans les yeux des enfants lorsqu’ils mangent une barbapapa qu’il eut l’idée de lier les deux. En mettant une machine à barbapapa sur un vélo, il change la fabrication et la consommation de cette sucrerie et la fait devenir plus « slow ».

Les petits et les grands pédalent pour se faire leur barbapapi et oui ça marche ! Au final il y a plus de pédaleurs que de mangeurs, les gens se prêtent au jeu. Et c’est avec magie et poésie que sous leurs yeux se tisse la fine toile de sucre qui est ensuite enroulée autour du bâton.

Gerry a pensé cette démarche est dans un but ludique et également éducatif…